Vingt-troisième jour, Nicole

Ecrit par Confinement printemps 2020 Pas encore de commentaire

Pendant cette période inédite et très particulière de confinement, nous vous proposons de découvrir des témoignages de personnes de tous horizons. C’est une façon de partager ce moment singulier -et quelque peu effrayant- pour découvrir comment chacun le vit à sa façon. Bon courage à tous, prenez soin de vous !

La suite des aventures de Pépère…

Quand il se regarde dans le miroir, pépère éclate de rire ! C’est le maquis corse ou les calanques marseillaises ! Des ravines, des fissures, des broussailles. Les cheveux ont poussé, les sourcils se rejoignent dessinant une épaisse barrière, les oreilles sont velues et les narines poilues. Et les joues ! Un tissu de ronces ! On est loin de la toilette hebdomadaire du visage que pratique d’habitude Josiane… Envolée la coiffeuse ! «  Avec ce coronavirus, on est moche », se dit pépère.

Par quoi commencer ? « Je sais me raser, allons-y ». Et il y va pépère. Il dégrossit au rasoir électrique et fignole au rasoir à main.  Couper les poils du nez s’avère plus difficile, surtout avec des ciseaux à ongles. Déplumer les oreilles ? Impossible. Les cheveux, il n’y touche pas, il pourra bientôt se faire des couettes !

Le résultat n’est pas trop nul, les joues sont douces. « Mince, les sourcils ! » Il les attaque à la tondeuse, ça tire un peu. Un peu plus au milieu… un petit coup à droite… il faut que ce soit symétrique… Bingo, c’est gagné.

Un pschitt d’eau de toilette et il se sourit dans le miroir : un autre homme fin prêt pour la journée. Vite, une photo pour l’envoyer à Josiane !


You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter