Ouah quel livre ! Je viens de le terminer et je suis encore sous le choc !

Un secret est un roman autobiographique de Philippe Grimbert paru le 5 mai 2004 aux éditions Grasset et Fasquelle. Il a remporté le prix Goncourt des lycéens en 2004 et celui des lectrices de Elle en 2005. On m’en avait beaucoup parlé et après lecture je comprends pourquoi.

Tout d’abord, le narrateur nous raconte son enfance. C’est un enfant faible, fragile qui ne voit que de la déception dans le regard de son père. Il s’est inventé un grand frère, bien plus fort, qu’il appelle Sim. Il imagine ensuite une rencontre idyllique entre ses parents qu’il idéalise.
Ses parents ont une amie et voisine très proche, Louise une femme âgée qui les connait depuis longtemps.

Un jour à quinze ans, il visionne un film sur les camps de concentration avec ses camarades à l’école. L’un d’eux fait une remarque antisémite en imitant l’accent allemand, au début, il rit comme les autres puis d’un coup se jette sur le garçon pour le battre. En entrant, il n’ose en parler à ses parents et se confie à Louise qui comprend alors qu’il a besoin de connaitre aujourd’hui « le secret » que toute la famille lui cache. Ses parents ont été mariés, Tania (sa mère avec Robert et Maxime (son père) avec Hannah. Ces derniers ont eu un fils Simon. Puis la guerre a éclaté….Hannah et son fils vont mourir dans le camp d’Auschwitz. Comment, pourquoi ? C’est ce que je vous laisse découvrir. On ne peut pas qualifier ce livre de témoignage de guerre, il s’agit plutôt d’amour. Les personnages subissent simultanément les conséquences des tromperies anciennes qui ressurgissent et les affres de la culpabilité qui les assaillent. Que peut-on faire par amour ? Jusqu’où peut-on aller ?

C’est simple, j’ai tout aimé dans ce livre : l’histoire. Ce livre nous montre la deuxième guerre mondiale par le biais d’un enfant qui cherche à comprendre l’histoire de sa famille. Il nous pousse à réfléchir sur les secrets qui pèsent et qui empêchent parfois les enfants de grandir ou d’être heureux. L’adolescent qu’est devenu Philippe ne porte pas de jugement sur ses parents : ni sur leur amour, ni sur leur mensonge. Le jour où le narrateur sait la vérité, il se sent enfin libéré. Il comprend alors la pièce du puzzle manquante et devient adulte à son tour.

J’ai aimé la pudeur avec laquelle l’auteur dévoile peu à peu les faits.

Un secret,  Philippe Grimbert
Le Livre de Poche

L’auteur :
Philippe Grimbert est né en 1948 à Paris. Il est psychanalyste et écrivain

Categories: Roman

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter