Ce livre est absolument magique ! Je me suis retrouvée prise entre deux émotions tout à fait contraires : le dévorer car j’avais envie de connaître la suite très rapidement et le lire par petites touches en le dégustant, en laissant le temps à ce merveilleux texte d’infuser en moi…

Ce roman m’a amenée jusqu’à l’émotion la plus intense en me faisant pleurer tellement il est beau ! Il parle de belles choses, d’émotions intenses, de poésie en intégrant des textes de Victor Hugo, Paul Verlaine, Guillaume Apollinaire, Arthur Rimbaud…tous des poètes que j’apprécie énormément, de peinture en se référant à certains tableaux.

Pour l’histoire, je ne vous en dévoilerais rien en vous disant que Sabine a 11 ans, que c’est une collégienne très mauvaise en classe, peut être même la plus mauvaise de sa classe ; pourtant jusqu’au collège, ses résultats étaient très bons ! Alors que s’est-il passé ? Ou plutôt que se passe-t-il avec Sabine ? Dans sa vie, dans sa tête ?

L’une de ses professeurs décide que cela ne peut plus durer et convoque la mère de Sabine afin de lui parler des résultats de sa fille mais Sabine prend peur ! Elle a honte de sa mère qui est énorme, honte de sa vie, honte que son père soit parti, peur de ne pas être à sa place au collège. Tout s’embrouille et se mélange dans sa tête et Sabine s’enfuit.
Un matin elle ne va pas à l’école et se promène dans Paris où elle va rencontrer un couple d’anglais qui vont nourrir ce que Sabine porte en elle…

Un jour par la forêt, Marie Sizun
Arléa

L’auteure :
Marie Sizun est née en 1940. Elle a été enseignante de lettres classiques à Paris, en Allemagne ainsi qu’en Belgique. Elle a trois enfants et vit à Paris depuis 2001

Categories: Roman

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter