Lorsque Mathilde Richet est retrouvée pendue dans la cage d’escalier de l’immeuble cossu ou elle vit, tout semble accabler Richard Martin, son ex-mari.

Il faut dire qu’il parait avoir de bons mobiles : Mathilde l’a abandonné alors qu’il faisait l’objet d’une terrible erreur judiciaire et s’est remariée avec l’avocat qui lui a permis d’obtenir le divorce lorsque son mari vivait les jours les plus sombres de son affliction.

Aujourd’hui libéré, il fait figure de coupable idéal, d’autant plus qu’il n’a qu’un maigre alibi et que lorsque de nouveaux évènements fâcheux se produisent il est systématiquement dans les parages…

Pourtant la commissaire Julia Bastélica semble convaincue de son innocence quand bien même il semble évident pour tout le monde, y compris ses proches collaborateurs qu’elle fait fausse route.

Mais peut-être est-ce du à une certaine forme de culpabilité puisque c’est elle qui avait été en charge de l’affaire où il s’était vu inquiété par la justice par erreur. À moins qu’elle n’en vienne à éprouver secrètement des sentiments amoureux pour cet homme au point de ne plus percevoir les plus élémentaires évidences…

Un polar original, intelligent et bien ficelé, émaillé de ci de là des réflexions de l’auteur sans que le ton soit pour autant trop marqué de son empreinte.

Si l’on doit trouver quelque chose de négatif à dire à propos de ce bouquin c’est certainement son faible tirage (100 exemplaires) qu’il faudra incriminer… Il mérite certainement d’être lu par un plus grand nombre.

En définitive c’est un livre à se prêter, un bouquin à faire circuler. J’ai achevé le mien, je le prêterais volontiers.

Avis aux amateurs…

Un faisceau de présomptions, Nick Gardel
Aparis

L’auteur :
Le site de Nick Gardel
L’interview de Nick Gardel

Categories: Policier

About Christophe

Lecteur mais aussi (plus modestement) auteur, je vous invite à découvrir mon nouveau livre "Chroniques boulangères réalistes et utiles, Tome 2 : M. Menthol et les rongeurs" dont des extraits gratuits sont disponibles sur ce site.

2 réponses actuellement.

  1. Christophe dit :

    C’est une bonne nouvelle. Je vous souhaite un grand succès littéraire pour ce nouvel arrivant.

  2. Nick Gardel dit :

    Le tirage de 100 exemplaires de ce « Faisceau de présomptions » ne concernait que la première prépublication. Il est disponible dans les librairies qui voudront bien le mettre en rayon, on en ligne.

    Un nouveau roman est désormais sorti avec les mêmes personnages : « Une question de Principes »

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter