On rencontre Elena  pour la première fois dans son appartement de New-York, avec vue sur l’Hudson River, aux cotés de son mari Jacob.
C’est toute la vie de cette femme qui va nous être comptée, depuis ses premiers souvenirs en Russie, en passant par la Roumanie, La France, Israël et les États-Unis.
Elena et Jacob ont un fils, Alexandru, qui représente tout pour eux. Leur seul but dans leur existence aura été de tout faire pour le bonheur de leur fils. Mais voilà, leur manière de voir les choses sera à l’origine de bien des conflits familiaux.
Comment laisser vivre ses enfants, comment ne pas reproduire les schémas de ses parents ? Tout l’intérêt du livre réside dans le traitements des relations humaines dans le cadre familial.

La construction de l’histoire est originale  car elle est faite de flashbacks. le livre commence en 2003, puis change à chaque chapitre : 1936, 2003, puis 1958, etc…

Le livre est intéressant parce qu’il évoque les malentendus qui naissent du manque de dialogue. Entre Elena et sa belle-fille, une hostilité nait petit à petit sur des détails au quotidien. On suit dans les pensées de chacune des deux femmes ce qui les irritent réciproquement et on se rend compte que parce qu’elles ne parlent pas, tout n’est que supputations.
Elena s’agace aussi de la perte de vitalité de son mari, de l’antisémitisme latent de ses voisins, de la pingrerie de ses parents.

Si parfois on a du mal à comprendre Elena, c’est  dû à sa forte personnalité, à son intransigeance. Le personnage est un peu paranoiaque et obsessionnel, il est parfois difficile à comprendre.
Son parcours peut expliquer ses prises de positions radicales, mais elle est capable (parfois) de reconnaitre ses erreurs et de continuer sa route.

Pour celles qui ont des soucis de communications leurs belles-mères, il y a certainement des choses à apprendre !

L’auteur :

Catherine Cusset est née à Paris en 1963, et vit entre la France et les États-Unis. « Un brillant avenir » a obtenu le prix Goncourt des lycéens en 2008.

Un brillant avenir
Gallimard

Categories: Passion

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter