Le nouveau roman de Pierre Lemaitre est attendu comme un véritablement événement, trois ans après son prix Goncourt pour « Au revoir là-haut ». Changeant complètement de braquet, l’auteur nous emmène dans un thriller au cœur de Beauval, petit village de l’est de la France, en 1999. Et on n’est pas déçu.

Comment faire le résumé de cette histoire sans en dire de trop ? Un petit garçon de 6 ans, Rémi, disparaît subitement, « échappe à la surveillance de ses parents », dirait-on dans les journaux télévisés. Dans le village, tout le monde connait tout le monde, les enfants vont et viennent sans inquiétude. Mais Rémi ne rentre pas, et Beauval entre dans un tourbillon que finalement, malheureusement, nous connaissons tous : inquiétude, arrivée des gendarmes, battues, drague des étangs par les hommes-grenouilles, appels à témoins, médiatisation puis peu à peu l’oubli. Mais uniquement pour le grand public, car dans le village, on ne peut pas oublier une histoire comme celle-là.
Au cœur de ce drame, il y a Antoine, 12 ans, voisin de Rémi. Il vit seul avec sa mère qui communique peu avec lui. Le talent de Pierre Lemaitre est de nous faire vivre ce terrible fait-divers par le prisme de ce pré-adolescent. Les fantasmes autour de la disparition, les contradictions et les doutes qui l’habitent, ses sentiments contrastés pour sa mère et ceux naissant pour une jolie voisine. L’auteur nous plonge dans ce monde intérieur où le futur adulte côtoie encore l’enfant, dans ce mélange de pensée magique et de lucidité.

C’est donc un drame qui se déroule, avec son cortège de réactions bien humaines : la détresse, la jalousie, la suspicion, la rumeur, tout ce qui peut se jouer dans un milieu où les gens se connaissent et se fréquentent depuis toujours. Pierre Lemaitre brosse les portraits de ses personnages, que nous avons tous rencontré un jour, avec finesse, justesse et finalement indulgence. Qui peut juger qui ? Chacun a de bonnes raisons de garder le silence, de faire comme si de rien n’était, d’agir en fonction de ses intérêts.

Finalement, c’est le lecteur qui jugera, en son âme et conscience…

Trois jours et une vie, Pierre Lemaitre
Albin Michel

L’auteur :
Pierre Lemaitre est né en 1956 à Paris

Categories: Thriller

2 réponses actuellement.

  1. Marielle dit :

    je l’ai commencé hier, et je n’arrive pas à le lâcher, comme tous ses livres, il est très facile à lire, je l’adore

  2. Corentine dit :

    Il me tarde de lire ce roman ! Pour cela j’attends d’avoir enfin terminé tous les autres romans de l’auteur, il ne me reste plus que « Cadres noirs » :)

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter