En rentrant du boulot un vendredi soir, de ce qu’on appelle communément « une journée de merde », Camille a un léger accident de voiture. Perdue dans la campagne, elle se retrouve après quelques minutes de marche face à une maison où elle sonne, afin de pouvoir passer un coup de fil pour être dépannée. C’est Claude qui lui ouvre et il va s’avérer être d’une grande écoute face à la détresse de Camille. En effet, son accident de voiture n’est qu’un épisode de plus qui la contrarie dans une vie où elle n’est pas heureuse. Ni vraiment malheureuse d’ailleurs. Elle traîne un blues entre son boulot où elle n’est pas épanouie et un mari qui l’ignore ou du moins qui lui, ne l’écoute plus. Claude lui glisse sa carte avant qu’elle s’en aille, en lui disant de le contacter, car elle pourrait avoir besoin de lui. En effet, il est routinologue. Sa bienveillance a intrigué Camille, son métier également…
L’auteure est coach en créativité et en développement personnel. Le livre a fait mouche auprès de centaines de milliers de lectrices et de lecteurs et on comprend rapidement pourquoi. Par le truchement d’un roman, elle met en lumière nos problèmes et leur gestion au quotidien, avec en toile de fond cette question : ne vaut-il pas mieux adapter notre attitude plutôt que d’essayer de changer celle des autres ? Elle met à notre disposition de nombreux outils que Camille met en place au fur et à mesure, étape par étape. C’est la théorie des petits pas. Il n’y a pas de recette miracle, du temps et la mise en place de petites choses simples – qui semblent évidentes quand on les lit – à mettre en place. Quelques exemples : crée sa propre photothèque à l’aide d’un appareil photo imaginaire afin de se focaliser sur les choses positives, ou faire un ménage, au propre comme au figuré pour se débarrasser des choses encombrantes.
Le succès du livre doit tenir à la facilité d’accès au propos, mis en mots au travers d’une histoire drôle et émouvante accessible à tous, et de personnes auxquelles on peut s’identifier facilement.

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une…, Raphaëlle Giordano
Editions Eyrolles

L’auteure :
Raphaëlle Giordano est née en 1974  à Paris

1 réponse actuellement.

  1. Herrscher dit :

    Livre très abordable pour ceux qui n’ont ne connaissent pas les techniques de développement personnel. Pour les autres, c’est vraiment léger, léger. Mais si je tiens à laisser un commentaire, c’est que je trouve anormal que l’auteure ne cite aucune source. Elle s’appuie sur d’autres disciplines, notamment l’analyse transactionnelle et des techniques de communication mais en ne les citant pas, elle laisse à croire que c’est elle qui les a développées. C’est intellectuellement pas tres honnête et lorsque que l’on arrive au liens qu’elle donne concernant son site, – sur lequel on trouvera ses dates de conférence…- on comprend bien que Raphaëlle Giordano organisé son business.
    Le lecteur en quête de recherche de bien-être s’en moque peut-être mais les professionnels de la communication y verront un sacré manquement à la déontologie d’une coach digne de ce nom


*Champ obligatoire
CommentLuv Enabled
  • Facebook
  • Twitter