Pouy est un maître du roman sombre français, il est dans la « ligne noire du polar ».

RN 86 nous le prouve une fois de plus. Lucie est morte, elle est décédée dans un accident de voiture, Lucie vivait avec Léonard, qui en était fou amoureux. Avant de mourir, Lucie, à l’issue d’un stage professionnel a disparu pendant un mois, sans jamais donner d’explication à Léonard.

Léonard a besoin de comprendre, de savoir. D’une carte postale du pont du Gard trouvée dans les affaires de Lucie, il va tenter de retrouver la route suivie par celle qu’il aimait quelques mois auparavant.

Léonard va apprendre qu’il est des ponts qu’il ne vaut mieux jamais franchir, des secrets qu’il ne vaut mieux pas découvrir. Car si tout commence par un décor de carte postale, puis une jolie visite guidée de la région, de ses vieux murs, de ses villages pittoresques, le début du livre est un petit guide touristique conté par Léonard. Il ne se passe rien, puis au fur et à mesure, une ambiance lourde et inquiétante s’installe, Léonard se fait gifler par la vie au fur et à mesure des pages…

Pouy est cruel envers Léonard, son héros lui aurait il fait un mal quelconque pour le faire souffrir à ce point ?

On se prend presque de pitié pour cet homme qui n’avait qu’un seul amour, le vrai, le beau, il l’a perdu dans un accident de la route, et voici que ce pauvre hère découvre des choses horribles, des choses auquel il ne veux, auquel il ne peux croire…

RN 86 n’est pas un conte de fée, « Ils ne vécurent pas heureux et n’eurent pas beaucoup d’enfant », non c’est un livre sombre, cynique et féroce, mais c’est l’écriture de Pouy que l’on aime, cette façon de narrer les événements, un coup JE, un coup IL, cela rajoute encore un peu plus de réalisme dans son texte.

RN 86

Editions Gallimard, Folio policier

L’auteur : Jean-Bernard Pouy est un écrivain français de romans noirs, né en 1946 à Paris. Il est notamment le créateur du personnage Gabriel Lecouvreur, dit Le Poulpe.



Categories: Policier

About l-aligator

Amateur de polar et Roman noir, webmaster du blog des amis de San-Antonio

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter