Écrites, tournées et diffusées en léger différé avec leur époque, les bonnes séries télévisées portent un regard incisif sur la société. Le genre mérite donc non seulement l’attention, mais aussi le respect. En Amérique, il les a depuis longtemps gagnés. En France, il n’est pas interdit de lui donner un petit coup de pouce – c’est l’objet de ce livre. [p. 17]

Amateur de séries télévisées depuis plusieurs années et auteur de quelques ouvrages sur le sujet, Martin Winckler était tout indiqué pour faire l’éloge de ce genre artistique. Il justifie son choix dans un prologue très personnel, par quelques souvenirs d’enfance dans les années soixante. Il souhaite avant tout revaloriser cette création souvent dénigrée en France et exposer ses idées à ce sujet. Il critique notamment l’attitude de certaines chaînes françaises vis-à-vis des séries : mauvais doublages, recoupes des scènes trop polémiques dans les séries étrangères, censure et blocage de la création originale française, entre autres. Certains des exemples qu’il cite sont particulièrement parlants et choquants lorsqu’on l’ignore. Tout en conservant un regard critique, Martin Winckler n’oublie pas qu’il rédige avant tout un petit éloge et fait preuve d’un enthousiasme très communicatif, notamment lorsqu’il évoque ou parle plus longuement de séries qu’il apprécie. Celles-ci lui permettent de développer une réflexion très intéressante sur le rôle de cet art : être un miroir de la société et la remettre en cause. L’ensemble de ce discours est bien construit, de façon assez fragmentée.

Si j’ai personnellement beaucoup appris à propos des séries télévisées, que je connais finalement très peu, je pense que ce ne sera pas le cas des fans : les termes comedies et dramas leur seront certainement moins étrangers qu’à moi, pour ne citer que cet exemple. Néanmoins, cet ouvrage pourrait les intéresser pour les idées développées par Martin Winckler, de façon assez synthétique. Ils seront également certainement sensibles à la passion de l’auteur. Bref, un petit éloge que je n’hésite pas à conseiller à tous.

Petit éloge des séries télé, Martin Winckler
Folio

L’auteur :
Marc Zaffran, né en 1955 à Alger,  mieux connu sous le pseudonyme Martin Winckler, est médecin, romancier et essayiste.


About Amandine

Étudiante en littérature, lectrice passionnée et correctrice à mes heures "perdues". Mon blog personnel : http://minoualu.blogspot.com/

1 réponse actuellement.

  1. [...] Écrites, tournées et diffusées en léger différé avec leur époque, les bonnes séries télévisées portent un regard incisif sur la société. Le genre mérite donc non seulement l'attention, mais aussi le respect.  [...]

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter