C’est l’histoire de trois copains qui pour des raisons différentes prennent la route pour un périple à travers une Italie hivernale, qui va les emmener de Turin à Bari.

Francesca et Vittorio vivent une histoire qui commence à battre de l’aile. Violoncelliste, il a trouvé un engagement dans le sud du pays alors qu’une grande carrière s’offrait à lui dans les plus grandes capitales européennes. Francesca, vétérinaire, l’accompagne avec la ferme intention de lui annoncer que leur histoire est terminée, qu’elle a rencontré quelqu’un d’autre. Ils sont rejoints au dernier moment par Manuela, gogo-danseuse la nuit, qui fuit à la fois son amant et son père avec lequel elle travaille dans son auto-école le jour.
Au volant d’un véhicule à double commandes ils vont sillonner le pays et rencontrer une flopée de gens improbables et remettre en perspectives leurs situations respectives.

Il faut s’habituer au système de la narration qui veut qu’on se trouve à chaque dans la tête d’un des trois personnages, découvrant ainsi leurs points de vue et leurs ressentis face à chaque situation. Heureusement l’auteur nous annonce le prénom à chaque fois, mais ça demande une gymnastique dans la lecture à laquelle on n’est pas forcément habitué.

C’est l’occasion pour nous de découvrir une Italie loin des clichés et en plein hiver, le long de la côte adriatique. Ce road-trip est plutôt sympathique et les situations cocasses succèdent aux désenchantements et aux remises en question de chacun.
La trentaine (mais comme d’autres périodes de la vie me direz-vous) est une période où des choix décisifs sont pris pour le reste de la vie. Nos trois amis sont donc à des périodes charnières, et ils savent qu’individuellement l’arrivée à Bari sera le moment des choix.
C’est un roman sympa et sans autre prétention que celle de nous distraire, avec néanmoins des passages plus profonds qui montrent assez justement les questionnements des jeunes gens de cet âge et de cette époque. Un roman bien dans l’air du temps.

Petit art de la fuite, Enrico Remmert
Philippe Rey

L’auteur :
Enrico Remmert est né à Turin en 1966

Categories: Passion

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter