parmi les miensComment réagiriez-vous si vous appreniez soudainement que les jours de votre mère sont comptés suite à un grave accident de la route ?

C’est la situation dans laquelle se retrouve Manon, la narratrice, au début du roman. Elle réagit spontanément et sans filtre, ce qui ne manque pas de choquer ses frère et sœur et son père. Cette situation exceptionnelle est l’occasion de régler des comptes en famille. Chaque dialogue, chaque tentative de rapprochement pour mieux se connaître exacerbe les sentiments de la fratrie. Les souvenirs de l’enfance surgissent et prennent sens. Manon se rappelle sa jeunesse, les rapports conflictuels avec son frère, l’incompréhension avec sa sœur à cause de l’écart d’âge qui les sépare. Les souvenirs sont colorés, olfactifs et le lecteur peut sans difficulté se projeter dans l’histoire qui peut-être un jour, fut ou sera la sienne.

Si le roman aborde la question cruciale de l’euthanasie et en explore les aspect légaux et moraux, c’est un prétexte pour mieux explorer les convictions profondes de chaque élément de la famille confronté à la réalité crue. Il n’est pas question d’avoir une position de principe mais bien de prendre une décision. Mais le thème principal de l’histoire est l’introspection, la mémoire de l’enfance et des rapports avec les parents. Il en ressort beaucoup de mélancolie.

Ecrit au présent, le récit se vit autant qu’il se lit. Le roman aborde avec beaucoup de réalisme les sentiments que peuvent éprouver l’entourage et les proches, démunis face à une situation à laquelle personne n’est préparé, et confrontés à l’apparente indifférence du corps médical qui agit avec professionnalisme mais sans compassion.

Mais tout ceci serait bien convenu s’il n’y avait quelques belles surprises au détour des pages et un dénouement totalement inattendu, qui apporte la dimension et l’originalité au roman. On peut regretter que les endroits décrits ne soient pas nommés précisément, mais la description de la montagne, du lac et du casino, lieu emblématique de la ville, permettront aux plus perspicaces de situer le lieu de l’action et les autres se projetteront où bon leur semble.

Avec ce premier roman plutôt réussi, Charlotte Pons pourra faire l’actualité littéraire des prochains mois.

Parmi les miens, Charlotte Pons

Flammarion

L’auteur :
Charlotte Pons a été journaliste culture au Point pendant huit ans avant de créer les ateliers d’écriture Engrenages & Fictions. Parmi les miens est son premier roman à paraître le 23 août 2017.

Categories: Passion, Roman

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter