Au lendemain de la remise du prix des Romancières qu’il a obtenu à la Foire du Livre de Saint-Louis pour son roman L’enfant du premier matin, Nicolas d’Estienne d’Orves a eu la gentillesse de nous accorder une interview où il nous livre quelques secrets sur ses méthodes de travail.

Amoureux de littérature et de musique classique (il est critique d’opéra au Figaro), il nous explique ses envies d’écritures tous azimuts, et son intérêt pour les biographies, les thrillers, la science-fiction ou des romans plus « classiques ».
Il nous détaille aussi le titre et l’intrigue de son prochain roman à paraître en septembre chez Albin Michel  (Les fidélités successives), mais aussi d’autres projets dont un Dictionnaire Amoureux.

Nicolas d’Estienne d’Orves, L’enfant du premier matin

12 mai 2012


1 réponse actuellement.

  1. [...] première en tant membre du jury pour le Prix des Écrivaines qui a finalement été attribué à Nicolas d’Estienne d’Orves. La seconde en tant qu’écrivain pour la présentation de son nouveau livre : [...]

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter