On remarque toujours les tics du langage des autres (et la plupart du temps on s’en agace), mais on voit rarement les siens (qui pourtant agacent fortement les autres).

N’avez-vous jamais dit d’un collègue de travail qu’il était « hallucinant » ?
N’avez-vous jamais dit « Voilà, voilà » à la fin d’une phrase ?
N’avez-vous jamais dit « en effet » ?
N’avez-vous jamais dit d’une situation qu’elle était « surréaliste » ?

Certain que vous avez déjà prononcé l’une de ces formules. Ou bien une autre du même style, qui a soudain semblé très chouette et que vous vous êtes mis à répéter à tout propos, parfois sans vous en rendre compte. Les tics sont, pour la plupart du temps, des petits mots qui nous
échappent, ainsi que nous échappent les gros mots. Mais à la différence des gros, ces petits mots n’ont rien de grossiers et ne sont pas
répréhensibles en tant que tels. C’est surtout leur répétition qui pose problème et qui agace.

Mais le plus étonnant, c’est leur capacité de propagation et leur capacité à contaminer toutes les couches de la société : du milieu politique à celui du showbiz, des ministres aux actrices, du milieu familial à celui du travail, de la cousine à son copain, sans oublier les journalistes et les animateurs de la télévision. Le mot est lâché : télévision.

Si nos mots en toc et nos formules en tic se répandent si facilement, c’est évidemment grâce aux médias et, particulièrement, à la télévision, qui brasse et diffuse les différents niveaux de langue et toutes les petites maladies du parler d’aujourd’hui. Des maladies qu’on pourrait appeler des « MAT » : maladies auditivement transmissibles.

L’auteur choisit toutefois de sourire de ces expressions toutes faites et surtout mal faites. Alternant ironie, humour et l’absurde, il analyse les symptômes et propose son diagnostic.

Un livre « improbable », « décalé », « surréaliste », « hallucinant ». En somme, « juste » incontournable.

Mots en toc et formules en tic : Petites maladies du parler d’aujourd’hui
Editions Seuil

L’auteur :
Frédéric Pommier est journaliste à France Inter depuis 2001.

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter