Jean-Pascal Ansermoz est un poète. En fin observateur de la vie moderne, il partage ses émois suscités par les situations cocasses voire absurdes qui émaillent notre quotidien. Les finalités du monde regroupent dix-huit chroniques.

Jean-Pascal Ansermoz est un poète. A ce titre, il manie la langue et les mots pour nous embarquer dans un monde parallèle, alternant entre naïveté et surréalisme. Dans Espace de lumières, les passages mélancoliques sont entrecoupés de moments truculents. Dans L’abbé ne fait pas le moine l’auteur fait preuve de plus de sagesse. Dans Le sens du vide, il se délecte de notions très abstraites. Dans Aimer voler, il se moque gentiment des personnes qui n’ont pas peur en avion.

En observateur averti de ses contemporains, il explore les tréfonds de l’âme humaine. Dans Why pod il exprime une pensée très pragmatique : « Avant on avait le loisir d’expliquer pourquoi on a fait l’acquisition d’un objet. De nos jours il fallait s’expliquer pourquoi on n’en avait pas. »

Les chroniques sont illustrées de photographies qui témoignent de la volonté de l’auteur de nous emmener avec lui. Mais Jean-Pascal Ansermoz n’est pas chroniqueur, il a une âme de poète. Son verbe est imagé, onirique, toujours malicieux et parfois opaque.

Au lecteur d’interpréter en toute liberté ses propos et de partir explorer Les finalités du monde.

Les finalités du monde

Editions Le chat qui rit

L’auteur : Jean-Pascal Ansermoz est né en 1974 à Dakar. Il est à la fois romancier, nouvelliste, chroniqueur et poète. Il vit aujourd’hui près de Fribourg en Suisse.

Voici l’entretien que Jean-Pascal Ansermoz a accordé à Passion Bouquins lors de la Foire du livre de Saint-Louis 2012.


Categories: Humour, Nouvelles, Société

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter