Gerlof Davidson est un capitaine à la retraite. Pas un flic, un marin. Comme il en a assez de se morfondre dans sa maison de retraite, il décide, à 83 ans, de rentrer chez lui sur l’île d’Öland en Suède, pour y finir ses jours. Il n’est pas le seul à faire son retour. Vandela Larsson vient de faire construire une superbe villa proche d’une carrière qu’elle partage avec son mari Max, auteur de livres à succès. Elle a vécu pas loin jadis avec son père, passant son temps entre les travaux de ferme et l’école. Seule, elle s’était crée un monde fantasmatique, entourée d’Elfes et de Trolls.
Peter Mörner a hérité d’une maison proche de la villa qu’il habite avec ses jumeaux, son fils Jesper et sa fille Nilla. Peter lui aussi a eu une enfance particulière, avec la notoriété d’un père difficile à assumer. Ce dernier, victime d’un AVC, devient une charge après le mystérieux incendie de la maison qui abrite sa société de films. Incapable d’expliquer clairement ce qu’il s’est passé, Peter va partir à la recherche des anciennes relations de son père, notamment son associé, Hans Bremer.

Dans un style narratif très délié, l’auteur nous raconte une histoire à mi-chemin entre le polar et le conte fantastique. Pour être précis, les Elfes ont leur place dans cette histoire grâce à certains personnages sous forme de pensée magique. C’est surtout pour se soustraire à la réalité de chacun qu’ils sont là. Car les vies de tous les protagonistes du livres n’ont rien d’un conte de fées.
Le livre baigne dans une atmosphère mélancolique, parfois déprimante, de personnages qui cherchent leurs repères dans leur enfance, que ce soit pour vivre mieux ou pour faire le bilan. Ils sont tous finement décrits et sont cohérents dans leurs actes.

Présenté comme un thriller car il y a effectivement des meurtres (même si ce n’est pas la police que nous suivons), ce roman conviendra aussi à ceux qui aiment les histoires bien faites avec des personnages attachants.

Le sang des pierres, Johan Theorin
Le Livre de Poche

L’auteur :
Johan Theorin est né en 1963 à Göteborg

Categories: Thriller

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter