Tout le monde connait Le Parfum, histoire d’un meurtrier de Patrick Süskind. Il faut bien avouer que pour un premier roman il a fait fort.

Moins nombreux sont ceux qui ont lu La Contrebasse, une pièce de théâtre qui consiste en  un monologue et qui fut jouée en France par le regretté Jacques Villeret.

Pour ma part je viens de découvrir Le Pigeon dont j’ignorais l’existence jusqu’à ce que je le déniche dans une bourse aux livres. Un excellent ouvrage de 89 pages seulement (format poche) paru en 1987, l’année suivant la parution du Parfum.

Jonathan Joël est un quinquagénaire heureux. Il vit seul dans une chambre de bonne, rue de la Planche, à Paris. Il loue cette chambre de 12 mètres carrés depuis une trentaine d’années et envisage à présent de l’acheter. Son emploi de vigile qu’il occupe dans une banque du quartier lui a permis d’économiser assez d’argent pour pouvoir se permettre de réaliser cet audacieux projet…

C’est dans l’inaltérable routine du quotidien qu’il trouve son petit bonheur égoïste. Une monotonie austère que rien ne semble devoir perturber jusqu’à ce qu’un jour un évènement extraordinaire, inattendu, impensable (et terrifiant donc) se produise : alors qu’il s’apprête à franchir le seuil de sa chambre de bonne pour aller au toilettes qui se trouvent sur le palier il se retrouve face à … un pigeon !

Plus rien désormais ne sera plus comme avant, le traumatisme engendré par cette terrible rencontre va bouleverser sa morne existence…

Le pigeon, Patrick Süskind
Le Livre de Poche

L’auteur :
Patrick Süskind est né en 1949 à Ambach (Allemagne)

Categories: Passion

About Christophe

Lecteur mais aussi (plus modestement) auteur, je vous invite à découvrir mon nouveau livre "Chroniques boulangères réalistes et utiles, Tome 2 : M. Menthol et les rongeurs" dont des extraits gratuits sont disponibles sur ce site.

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter