Un roman initiatique où l’aventure se déroule dans le pays des Sherpas au Népal dans la région de Namché Bazaar.
Une merveilleuse confusion des genres dont nul n’est dupe mis à part le héros de l’aventure, Alexandre.
Alexandre apprend simultanément la mort de son frère aîné Jean et l’existence d’Hima, fils de Jean et d’une Sherpani, Khami, que son aîné a aimée à Namché Bazaar. Fidèle aux vœux de son frère, Alexandre rejoint le Népal pour disperser les cendres de son frère sur le Toit du Monde.
Alexandre, professeur de mathématiques sans ambitions, est l’antithèse de son aîné. Jean était un aventurier fuyant son mal-être sur les chemins de traverse du monde et dans les étreintes souvent fugaces de belles inconnues fortuitement (?) rencontrées.
Séduit par Khami, Alexandre se fait passer pour Jean et se prend d’affection pour Hima qui devient rapidement son complice. Cette complicité aboutit à un échange fertile de cultures enrichissant chaque protagoniste de la différence de l’autre. Une ombre au tableau, le compagnon actuel de Khami, doit revenir d’une expédition dans le massif de l’Everest. Alexandre se surprend à souhaiter un accident à son «rival» Kalden mais ce dernier revient en pleine possession de ses moyens à Namché Bazaar pour profiter d’un repos du guerrier bien mérité dans les bras de la belle. Alexandre cède à regret sa place à Kalden…
Opportun, Hima propose d’emmener son nouveau père adoptif dans les yersas pour éviter un esclandre entre Alexandre et Kalden. Ce séjour rapproche le «père» et le «fils» et leur permet de mieux se connaître. Alexandre n’a de cesse de retourner à Namché et Hima use de trésors d’imagination pour retarder ce retour.
L’aventure se déroule dans un des lieux les plus saisissants de la terre là où les sommets de plus de 8 000 m découpent l’horizon azur de leur géométrie anguleuse accrochant les nuages. Lieu où le sourire, l’empathie et la compassion se substituent aux rapports de force entre les humains. Lieu où les chortens ou stupas nécessitent une circumambulation dextrorsum. Lieu où les monastères bouddhistes accueillent des trekkeurs en quête de sens et lieu où l’esprit domine la matière et où la polyandrie de l’ethnie Sherpa pourra résoudre certains problèmes…
Namasté !

Le fils de l’Himalaya, Jacques Lanzmann
Le Livre de Poche

L’auteur :
Jacques Lanzmann est né en 1927 à Bois-Colombes et est mort en 2006 à Paris

Categories: Aventures, Voyages

About Vincent Stoffel

Liseur occasionnel Ami d'Hervé

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter