Pour les amoureux de l’Afrique noire et des histoires qui s’y déroulent, voici un roman qui s’inscrit dans une longue tradition de récits post-coloniaux, cultivant à la fois la nostalgie d’une certaine douceur de vivre et les difficultés quotidiennes de la cohabitation entre les colons et la population autochtone.
Le cœur du jacaranda se déroule au Zimbabwe, anciennement Rhodésie du Sud, dans une communauté de missionnaires. On y vit à travers les yeux et les souvenirs de frère Lucas, alors que vient de se produire un drame de la route.

Crime ou accident ?

C’est l’occasion pour l’auteur de mener une réflexion sur le métissage qui serait, selon lui, une solution de sagesse pour aplanir les différences culturelles entre les peuples. L’histoire d’une enfant métisse va servir de révélateur à de nombreux faux-semblants et à l’hypocrisie bienveillante des différents protagonistes.
L’intrigue bien ficelée nous donne l’occasion de revenir sur la décolonisation de ce pays pour constater qu’à l’échelle de l’Homme, notre vision est toujours court-termiste alors qu’il faut accepter le recul qu’impose l’Histoire pour apprécier la dimension des changements présents.

Le pacifisme, arme suprême ?

Les rebondissements successifs nous emmènent vers une fin inattendue, soigneusement agrémentés d’une réflexion politique et morale. L’auteur oppose la violence guerrière au pacifisme de Nelson Mandela ou de Gandhi, qui sans être égal aux armes, jette un grain de sable dans les rouages d’un état et qui à long terme est beaucoup plus efficace. On est très proche des idées de Stéphane Hessel avec son livre Indignez-vous ! L’histoire révèle toute sa saveur dans les dernières pages.
Dans un style classique parfaitement maîtrisé, René-Marc Jolidon nous plonge dans un univers onirique. Même si le contexte est différent, l’ambiance nous rappelle celle de Karen Blixen avec La ferme africaine à l’origine du film Out of Africa.

Le cœur du jacaranda
Editions l’Âge d’Homme

L’auteur : René-Marc Jolidon est né en 1959 dans le Jura suisse. Docteur en médecine, il a participé à plusieurs missions humanitaires en Afrique avant de s’installer en Suisse romande.

Categories: Aventures

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter