L’amour fou, l’amour fusionnel vu par Frédéric Dard.
Daniel, un peintre reconnu, renverse une jeune fille qui devient amnésique suite à l’accident. Il va tomber amoureux d’elle et tenter de l’aider à retrouver son passé.
D’abord la montée de l’amour à son paroxysme, puis comment , grâce à une simple étiquette de vêtement, Daniel va ouvrir les portes d’un passé sombre qu’il aurait mieux valu laisser fermées.
Quand Frédéric Dard dans ses romans décrit l’amour- surtout quand il parle à la première personne – on a l’impression qu’il le vit en l’écrivant, l’émotion transperce par ses mots.
« -Si un jour tu devais me quitter, Daniel, je voudrais qu’avant tu me tues ! Ça ne m’a pas fait rire. L’amour, quand il est sincère, est toujours voisin de la mort. Parce que l’amour, c’est avant tout une soif d’absolu, et que rien n’est plus absolu que la mort. »
Frédéric Dard a une façon forte de décrire l’amour, celui qui fait tout oublier, même le coté très obscur de l’autre. Il aime le décrire tout au long de ses romans où l’on retrouve la femme l’amant et le mari, la domination féminine, la manipulation de l’homme par la femme. Même si dans ce livre-ci, la manipulation est plus lisible au travers de l’amnésie.
Comme tous les romans de Frédéric Dard, à lire d’urgence.

Le bourreau pleure, Frédéric Dard
Fleuve Noir

L’auteur :
Frédéric Dard est né en 1921 à Bourgoin-Jallieu (Isère) et est mort en 2000 en Suisse.



Categories: Passion

About l-aligator

Amateur de polar et Roman noir, webmaster du blog des amis de San-Antonio

1 réponse actuellement.

  1. Rusalka dit :

    Bien que je n’ai jamais réussi à aimer les livres San Antonio, ce résumé me donne envie de lire ce livre d’urgence!

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter