Pour beaucoup d’entre nous (mais pas les moins de vingt ans qui eux risquent de ne pas connaitre), « L’armée des ombres » est avant tout un film formidable de Jean-Pierre Melville de 1969. La musique est devenue  célèbre car elle a été utilisée pour le générique des « Dossiers de l’écran », effrayant au passage toute une génération d’enfants. Pour ceux qui connaissent ce film, il sera difficile d’imaginer au fil de la lecture d’autres têtes que celles, entre autres, de Simone Signoret, Lino Ventura ou Paul Meurisse.
Comme le dit lui-même l’auteur dans sa préface, « aucun détail n’y aura été forcé et aucun n’y est inventé ». C’est l’intérêt majeur du livre, son authenticité montrant le courage qu’ont eu beaucoup de Français en commettant des actes de résistance pendant l’occupation allemande.
Dans ces années là, en 1942-43, la France est en prison. Les privations sont nombreuses, à commencer par la nourriture : un enseignant n’ose plus envoyer les enfants au tableau, leurs jambes ne les portent plus, la faim…
La résistance commence souvent de manière individuelle. Indiquer une mauvaise route à un Allemand qui demande son chemin, ou retirer les plaques d’égouts car seuls les occupants et leurs amis peuvent sortir la nuit.
Plus la résistance s’organise augmente, plus la répression se densifie. Le seul moyen d’acheminer le courrier est de la faire en se déplaçant à pied , en bus, en train. Ils sont nombreux à être pris avec des tracts, des TSF, ou des renseignements. Quand on est arrêté, on est torturé, fusillé ou déporté.
Certains se suicident de peur de parler, parfois même avant d’avoir épuisé leurs chances. Trahir ses camarades est pire que tout, même sous la torture.
Les communistes et les juifs n’ont aucune chance de s’en tirer si ils sont pris.

La résistance s’organise

De pages en pages on prend conscience de l’immense courage dont il fallait faire preuve pour résister. Des mères et des pères de famille prenaient tous les risques. Les enfants comme souvent payent le prix cher : ils sont des milliers à se retrouver sans leurs parents, les accompagnant parfois jusqu’aux portes des prisons avant de se faire chasser par les gardes.
Au fil du livre bourré d’anecdotes, on comprend le titre.
C’est une armée de » petites mains », qui en ajoutant un geste à un autre, attaque l’occupant férocement haï, lui portant toutes sortes de coups ( sabotages, exécutions…). Puis elle  commence à s’organiser avec l’aide de l’Angleterre, en réceptionnant des parachutages, en émettant des messages radios, ou en exfiltrant des gens vers Londres.

C’est avec émotion qu’on accompagne les condamnés qui font face au peloton d’exécution en chantant la Marseillaise. Le courage des sans-grade ou d’un flic qui ferme les yeux sur le contenu d’une valise ou au contraire qui les ouvre, prenant conscience de sa responsabilité, nous renvoie l’image d’une France qui n’était pas que celle de Vichy.
Elle nous renvoie aussi à nous-mêmes vers l’éternelle question : et moi, qu’aurais-je fait ?

Alors tant que nous nous poserons cette question là, ces femmes et ces hommes ne seront pas morts pour rien.

« L’armée des ombres« , Joseph Kessel
Pocket

Le film
StudioCanal

La B.O.
Emarcy

L’auteur

Comment résumer la vie incroyable de cet  homme , aventurier, journaliste écrivain ? Afin de ne rien omettre, je préfère vous renvoyer à quelques sites.

Académie-française.fr
http://minu.me/45ya

Wikipédia
http://minu.me/45yb

Categories: Historique

4 réponses actuellement.

  1. bigben dit :

    Le livre est saisissant sur ce qu’ont été les conditions et les choix de nos parents et grands-parents. Des anonymes se sont conduits en héros, et d’autres ont dévié. Après la lecture, cette seule question : et moi, qu’aurais-je fait ?

  2. Axelle dit :

    Moi qui suis plutôt jeune (moins de 20 ans ^^ ) , j’ai lu le livre et je le trouve trés interessant. C’est incroyable de se dire que des gens ont vécu tout ce qui est raconté dedans.

  3. Aline (du groupe des "sportives"!) dit :

    Merci de m’avoir fait connaître votre site. Vos commentaires sont d’une justesse qui donne vraiment envie de découvrir tous ces livres. Mon prochain livre : « l’armée des ombres »!

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter