Après le grand plaisir éprouvé à la lecture de Au Bonheur des Ogres, j’ai voulu me replonger dans la saga Malaussène, laquelle se constitue de 6 volumes dont La petite marchande de prose est le troisième. Mince ! J’ai manqué le second : La fée Carabine, je le lirai une prochaine fois…

Nous retrouvons donc Benjamin Malaussène, toujours bouc émissaire de profession, mais dans le milieu de l’édition cette fois-ci. C’est bien entendu lui qui est chargé de recevoir les auteurs, innombrables, malheureux et parfois colériques qui se sont vus refuser leurs manuscrits.

Mais la directrice de la maison d’édition va proposer un poste particulier à Benjamin : endosser l’identité de JLB, auteur de best-sellers en série, inventeur du concept de réalisme libéral. L’affaire est alléchante et comme Clara est enceinte de son ex-futur-mari, gardien de prison sauvagement assassiné par ses détenus la veille de son mariage avec Clara, Benjamin accepte de jouer le rôle de l’auteur.

Malheureusement en pleine promotion du dernier livre de JLB, Benjamin/JLB se voit abattu d’une balle en pleine tête, juste là, entre les deux yeux.

Et pourtant le roman continue ! Qui a tué Malaussène ? Pourquoi ?

On retrouve une nouvelle galerie de personnages hauts en couleurs et tous extrêmement attachants. Daniel Pennac est un conteur hors pair qui donne à ses lecteurs un plaisir indescriptible. Il possède ce talent rare et étonnant de savoir faire rimer horreur avec bonheur. Avec lui on s’amuse des choses les plus sordides et par les temps qui courent le concept est certainement intéressant.

La petite marchande de prose, Daniel Pennac
Folio

L’auteur :
Daniel Pennac est né en 1944 à Casablanca

Categories: Humour

About Christophe

Lecteur mais aussi (plus modestement) auteur, je vous invite à découvrir mon nouveau livre "Chroniques boulangères réalistes et utiles, Tome 2 : M. Menthol et les rongeurs" dont des extraits gratuits sont disponibles sur ce site.

2 réponses actuellement.

  1. Louise Caron dit :

    Un livre rafraîchissant que j’avais beaucoup aimé comme l’ensemble de la Saga Malaussène. La pièce de théâtre qui a été tirée de ces aventures (Monsieur Malaussène au théâtre chez Gallimard, 1996) a été crée par un de mes profs Jean Guerrin et lui est d’ailleurs dédiée. Un beau questionnement sur « Faut-il faire des enfants dans le monde où nous sommes. L’optimiste Daniel Pennac lance des questions… A lire pour ceux et celles qui ont aimé la saga.

  2. Celine dit :

    Bonjour,

    Merci la présentation de ce livre de Daniel Pennac.
    Je ne connaissais pas du tout la saga Malaussène, mais tout cela à l’air très sympa.

    J’ai lu un livre de Daniel Pennac lorsque j’étais en primaire. Il s’agit de Cabot Caboche, un super bouquin que je recommande vivement.

    A très bientôt. ;)

    Céline

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter