Vous vous souvenez de l’énergie déployée par The Clash et de celle de son leader Joe Strummer battant frénétiquement de la jambe sur scène ? L’enquête de Mc Cash, ex-flic borgne et sans prénom est semblable à la musique sans fioriture du célèbre groupe britannique. Elle est menée tambour battant dans une Bretagne hivernale, où Mc Cash va à la rencontre de sa fille dont il vient d’apprendre l’existence, par un courrier posthume de la mère morte d’un cancer. La découverte d’un cadavre va l’obliger malgré lui à s’employer pour remonter la piste de l’assassin.
D’ailleurs il est lui-même dans un état lamentable : 30 ans plus tôt il a perdu un œil suite à un coup de crosse dans le visage asséné par un soldat britannique. Il ne s’est jamais occupé de changer son œil de verre ni de soigner correctement sa blessure depuis, si ce n’est de protéger le tout par un bandeau de cuir. La scène d’ouverture du livre où un ophtalmo lui récure la cavité orbitale vaut à elle seule son pesant de cacahuètes.
On est largement au-delà du flic désenchanté classique. Il ne croit plus en rien, même plus dans son métier qu’il quitte sans le moindre regret. Il vit dans le souvenir de la séparation avec la femme de sa vie et de celui de sa jeunesse passée, symbolisée par la mort de Joe Strummer en 2002.
On s’amuse franchement à suivre ce type pas sympa et dénué de scrupule. Il n’a plus une once de sympathie envers quiconque – même pas envers lui-même-  ce qui ne l’encombre pas de phrase inutile quand il pose des questions, ni de frein quand il faut agir.
Pour les fans de musique, le titre de chaque chapitre est un titre d’une chanson du groupe punk des années 70 et 80 qui colle avec la situation. C’est la cerise sur le gâteau d’un bon petit polar bien construit, aussi nerveux et brutal que Mc Cash…ou des Clash !

La jambe gauche de Joe Strummer, Caryl Férey
Folio

L’auteur :
Caryl Férey est né à Caen en 1967

Categories: Policier

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter