On l’a retrouvée dans une voiture volée, une balle logée dans la tête. Elle n’est pas morte mais totalement amnésique, aucun papier ne permet d’établir son identité et personne ne signale sa disparition. À l’hôpital de Los Angeles où elle est soignée elle s’appellera donc désormais Jane Doe. Mais qui est-elle  vraiment ?

Des rêves semblent lui révéler un passé trouble, il semblerait qu’elle fût une exécutrice, pourtant elle n’en garde aucun véritable souvenir. Mais une nuit on tente de l’étrangler durant son sommeil. Le docteur Crook, très intéressé par ce cas médical hors du commun décide de la confier aux bons soins de Sarah, garde du corps chevronnée qui veillera sur elle dans une maison qui appartient au docteur sur les hauteurs de Beverly Hills.

Petit à petit, grâce à Sarah, Jane va tenter mettre de l’ordre dans ses rêves et de reconstruire ses souvenirs de tueuse à gage. Le docteur Crook est formel : sa patiente invente totalement ce personnage, son cerveau lésé tentant de lui redonner une nouvelle identité afin de prendre un nouveau départ. Pourtant pour la seconde fois, alors qu’elle boit un verre avec Sarah dans un restaurant français on tente de la supprimer. Les deux femmes échappent à peine à la mort dans une fusillade.

Vrais souvenirs ou délire mythomane ?

Comme à son habitude, Serge Brussolo nous tient en haleine du début à la fin de cette histoire pleine de rebondissements, riche en personnage décalés et inoubliables.

La fin est complètement inimaginable et  on se demande en refermant le livre comment Serge Brussolo peut inventer des histoires pareilles…

La fille de la nuit, Serge Brussolo
Le Livre de Poche

L’auteur :
Serge Brussolo est né à Paris en 1951.

Categories: Thriller

About Christophe

Lecteur mais aussi (plus modestement) auteur, je vous invite à découvrir mon nouveau livre "Chroniques boulangères réalistes et utiles, Tome 2 : M. Menthol et les rongeurs" dont des extraits gratuits sont disponibles sur ce site.

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter