Au mois d’août 2022, le lieutenant de police du CIA (Carrefour d’Information d’Arrondissement) de Bruges, Joris Borluut, est envoyé sur le lieu d’un code B-612 (mort violente) dans un hôtel particulier désaffecté. Il y découvre le cadavre d’une jeune femme dans une mise en scène macabre et somptueuse. Il ne le sait pas encore, mais Joris Borluut se trouve face à une Tophar, une momie d’un type particulier et rare. Très peu ont été découvertes et celles qui l’ont été sont jalousement conservées à l’écart des curieux. Graal pour les égyptologues, les Tophar ont subi un traitement bien différent des momies traditionnelles. Je ne vous en dirait pas plus afin de garder la surprise, et de laisser libre cours à votre imagination quand vous comprendrez comment cette momie a été embaumée…

Dans les multiples éléments de surprise que les légistes vont découvrir, une infime trace d’ADN de Paris Hilton s’est nichée dans le cou de la victime. Seules des investigations très poussées et des techniques de pointe ont pu exhumer cette empreinte, qui est la seule de la star américaine depuis 10 ans. En effet, elle a mystérieusement disparu laissant les enquêteurs perplexes et les fans inconsolables.
Son père Rick Hilton, met un privé alcoolique (comme il se doit) sur le coup, Almayer, et lui donne la puissance de feu de son empire afin de retrouver Paris.

Que vient faire Paris Hilton dans une histoire pareille, vous demandez-vous certainement ? La jet-setteuse californienne, représentante d’un genre de célébrité, non pas pour ses qualités ou son mérite mais venue de la fortune de son père, est le fil conducteur d’une histoire bien originale.
Le flic belge et le privé américain ont ont des méthodes d’investigation bien différentes, plus ou moins musclées. L’un pour trouver un meurtrier et l’autre pour retrouver une disparue. Pour cela ils vont parcourir la planète des Etats-Unis à la Russie en passant par l’Egypte ou le Mexique. Vous l’aurez compris, ces deux là vont finir par se rencontrer et dans des circonstances peu banales.

Et vous allez vous perfectionner dans les processus de momification. Vous allez voir que les Égyptiens avaient vraiment beaucoup de savoir faire et d’imagination et qu’avec un peu de persévérance, on peut tout à fait reproduire leurs techniques…

La femme qui valait trois milliards, Boris Dokmak
La Mécanique Générale

L’auteur :
Boris Dokmak est né en 1967 à Kiev


TRAILER DE "LA FEMME QUI VALAIT TROIS… par Editions_Ring

Categories: Policier, Thriller

Comments are closed.

  • Facebook
  • Twitter