Histoire de combler mes lacunes (en partie au moins) je me suis offert ce bouquin de Franck Thilliez, auteur français mythique qui manquait dans ma bibliothèque.

Au final j’en retire la satisfaction d’avoir lu un très bon bouquin et la joie d’avoir découvert un « nouvel » auteur.

Le roman démarre sur un accident : deux ouvriers licenciés venus taguer la façade de leur entreprise renversent un homme alors qu’ils roulent à grande vitesse. Le pauvre homme meurt sur le coup. À ses côtés les deux chômeurs trouvent un sac de billets : deux millions d’euros qui viendront vite à bout de leurs scrupules. Ils récupèrent l’argent et font disparaître le corps.

Le lendemain, une petite fille aveugle est retrouvée assassinée dans un entrepôt situé à quelques dizaines de mètres du lieu de l’accident. Le sac constituait la rançon… et d’autres victimes vont s’ajouter à la liste.

S’ensuit un récit haletant dans lequel on peut suivre parallèlement l’enquête de la police, les rapports qui s’enveniment entre les deux apprentis voleurs, le calvaire des victimes et la folie furieuse du tueur.

Le découpage est très cinématographique, l’action constante et les descriptions angoissantes. Le tueur est un psychopathe horrible, les deux ouvriers deviennent de plus en plus mauvais au fil des pages et même les policiers ont leur part d’ombre.

Voilà qui donne un polar aux allures de thriller très sombre proche de l’épouvante. On pense à Jean-Christophe Grangé, à Hannibal Lecter, on est vraiment dans une ambiance des moins sereines.

Les amateurs du genre apprécieront.

La Chambre des morts, Franck Thilliez
Pocket

L’auteur :
Franck Thilliez est né en 1974 à Annecy

Categories: Policier

About Christophe

Lecteur mais aussi (plus modestement) auteur, je vous invite à découvrir mon nouveau livre "Chroniques boulangères réalistes et utiles, Tome 2 : M. Menthol et les rongeurs" dont des extraits gratuits sont disponibles sur ce site.

1 réponse actuellement.

  1. C’est effectivement l’ambiance des livres de Frank Thilliez. Je n’ai pas lu celui la mais « Vertige ». Cela reste, à mon sens, un écrivain à suivre.

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter