Ce roman se situe dans un futur proche, où une énorme catastrophe climatique vient bouleverser le sort de la planète. Quelque part un volcan s’est effondré dans l’océan, provoquant un raz-de-marée gigantesque, un tsunami extraordinaire qui submerge les terres de plusieurs dizaines de mètres, noyant une bonne partie de la population. Ceux qui ont survécu sont ceux qui vivent suffisamment en hauteur pour être épargnés. C’est le cas de Pata et Madie et leur neuf enfants, qui survivent grâce à des bonnes réserves et leurs poules, sur leur terrain qui est désormais une île. Le père est persuadé que l’eau va finir par baisser, mais au bout de quelques jours il faut bien se rendre à l’évidence : l’eau monte toujours. Le climat a changé, des orages violents éclatent à tout moment, les repères ont disparu. Une décision doit être prise rapidement, il faut aller rejoindre les terres hautes le plus vite possible, elles sont à environ dix jours de barque. Seulement voilà, elle n’est pas très grande cette barque…

Difficile de parler de ce livre sans en dire de trop, afin de ménager un suspense qui est prenant. On est tendu, crispé, même en apnée devant les difficultés que rencontrent cette famille, de la même manière qu’on le serait devant un film catastrophe. Sandrine Collette sait jouer avec nos peurs reptiliennes, ces peurs qui ne peuvent surgir que devant des événements trop gros pour être analysés par notre cerveau, quand ce n’est plus que les réflexes de survie qui comptent. Et puis quand les éléments se calment il y a des décisions à prendre pour sauver sa peau et l’écrivain nous met devant des choix impossibles, qui nous brisent le cœur et nous mettent en empathie immédiate avec les personnages. Nous sommes chacun d’entre eux. On souffre avec les membres de cette famille tant on plonge dans ce livre comme ils plongent dans l’océan pour sauver leur peau. Leur courage est inouï, leur détresse aussi. Ce n’est qu’en terminant le roman qu’on reprend enfin une respiration normale, ce livre est physique.

« …toucher terre, ce n’est pas toujours être sauvé. »

Juste après la vague, Sandrine Collette
Editions Denöel

L’auteur :
Sandrine Collette est née en 1970 à Paris

Categories: Aventures, Suspens

1 réponse actuellement.

  1. [...] critiques Babelio Blog Passion Bouquins Emotions – blog littéraire et musical  La Cause littéraire (Christelle d’Herart-Brocard) RTL [...]

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter