Avec un titre qui sonne à ce point comme un aveu on pourrait penser avoir droit à quelque devoir de repentance d’un sale type parmi d’autres, du style Les mémoires de DSK en prison (quoi? Il n’est pas en prison ?!).

Pourtant c’est une belle histoire d’amitié que nous livre l’auteur. Le livre commence avec le décès du père de Jean-Luc. Il téléphone à son pote Marco pour lui faire part de la nouvelle et l’appeler à l’aide. Marc laisse tomber ses affaires, confie sa société à son associé et prend sa Porsche pour rejoindre son ami.

Nous apprenons ensuite beaucoup de choses sur leur belle histoire d’amitié, mais pas tout… Des femmes, beaucoup de sentiments, un entêtant parfum de nostalgie qui flotte, indéfinissable mais omniprésent, et la sourde impression que celui des deux qui semble avoir le mieux réussi sa vie n’est décidément pas le plus heureux.

On devine, on imagine, on se plait à supposer que Marc aurait aimé être Jean-Luc, troquer son entreprise, sa richesse, son célibat et sa Porsche contre l’embonpoint de son ami, son caractère débonnaire et sa délicatesse. Il y a là beaucoup de douceur, de fragilité, le refus de se plaindre quand la vie semble nous avoir donné beaucoup quand bien même on a le sentiment de continuer à passer juste à côté de l’insaisissable essentiel…

Jusqu’à la fin, surprenante, terrible, incroyablement lourde de conséquence, et qui donne à ce bouquin un relief tout à fait particulier.

Un très beau livre un peu dans le ton du film de Marc Esposito, Le cœur des hommes.

J’aurais voulu être quelqu’un de bien, Xavier Seyracq
Beaurepaire

L’auteur :
Xavier Seyracq est né en 1961 à Bourges

Categories: Passion

About Christophe

Lecteur mais aussi (plus modestement) auteur, je vous invite à découvrir mon nouveau livre "Chroniques boulangères réalistes et utiles, Tome 2 : M. Menthol et les rongeurs" dont des extraits gratuits sont disponibles sur ce site.

2 réponses actuellement.

  1. Malcolm J. dit :

    Hé ben, t’en a avalé des livres ! J’ai plus de mal à avancer avec le second, moi…

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter