Une fois n’est pas coutume, voici un livre qu’on pourra qualifier de thriller sans le moindre meurtre à se mettre sous la dent. Il s’agit plutôt d’un suspense économique qui est tout à fait dans l’air du temps.
L’action se déroule dans les grandes entreprises italiennes qui rivalisent, comme leurs consœurs partout dans le monde, de subterfuges parfois à la limite de la légalité pour augmenter leur profits. On manigance en coulisses, on troque les ouvriers de telle ville contre ceux d’une autre en fonction des accointances politiques, et tout cela dans des bureaux feutrés et des voitures de luxe.
Mauro de Blasi est un chef d’entreprise redoutable, rapide dans ses décisions et fin négociateur. Il a beaucoup de relations, aussi bien dans le monde économique que politique. Mais il a plusieurs points faibles. L’entreprise est familiale et le « vieux », le fondateur, a beaucoup de poids. Mais ça, De Blasi le sait et le maitrise. Par contre il ignore que sa femme lui joue des tours, et un souci de santé particulier va quelque venir perturber son quotidien.
Camilleri décortique certains aspects de la haute finance et critique un système qui n’a pour but que d’être toujours plus puissant. Mais au-delà d’une certaine forme de dénonciation, L’histoire est prenante et pleine de rebondissements. On ne sait pas toujours qui manipule qui, entre les accords plus ou moins officiels, les amis parfois plus dangereux que les ennemis et le poids non négligeables des femmes, qui savent jouer aussi bien de leurs corps que de leurs cerveaux.
C’est délicieusement malsain car au fond il n’y a pas de gentils dans cette histoire.

Intermittence, Andrea Camilleri
Éditions Métailié

L’auteur :
Andrea Camilleri est né en 1925 en Sicile

Categories: Thriller

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter