Je referme ce livre en me disant « mais c’est atroce ! » Chose que je me suis dite à de nombreuses reprises à le lisant.
Amateurs de psychologie, vous allez être gâtés, il y a dans ce bouquin une sacrée brochette de frapadingues. De la folie douce à la plus perverse en passant par celle (l’inqualifiable) qui nous heurte avec force.

Tout au long de cette lecture, on suit les pensées de ces esprits malmenés, les angoisses et idées sordides et inavouables. Les personnages sont très réels, ça en devient effrayant.
L’auteur explore des sentiments et des situations noirs. Les sensations sont fortes mais ça reste décent. Il n’y a pas de détails glauques pour rendre ce récit choquant, impudique ou obscène. Les faits choquent, les pensées heurtent mais sans artifice.

Après un temps, on se surprend à penser que le personnage le plus monstrueux n’est pas forcément celui qu’on imaginait. Mais pourquoi cette fin ?  Réussie oui, mais pourquoi ? La prochaine fois que je croiserai Arnaud Friedmann, il faudra que je l’interroge.
Une lecture originale que je vous recommande, vous n’allez pas vous ennuyer une seule seconde, ne pourrez plus reposer ce livre et vous serez surpris par la force de ce texte remarquable.

Une vraie grande surprise.

Grâce à Gabriel, Arnaud Friedmann
Les Editions de la Boucle

L’auteur :
Arnaud Friedmann est né en 1973 à Besançon

Categories: Roman

1 réponse actuellement.

  1. sabine dit :

    Cathy merci… merci de m’avoir mis ce roman dans les mains… Fort, troublant, percutant, puissant… Merci Cathy, merci !

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter