Que les choses soient claires entre nous dès le début : je ne suis ni poète ni expert en poésie, ni même un véritable adepte du genre. Mais je n’ai pas non plus de préjugés contre ce genre littéraire. C’est donc avec un esprit ouvert à la découverte que j’ai abordé ce Gentleman en livret, le voyage intérieur que les agents littéraires ont confié à ma lecture et à mon appréciation.

Je n’ai pas été décontenancé par un contenu hermétique ou inabordable, bien au contraire, c’est une poésie fluide que nous livre l’auteure. Une poésie dans laquelle le message est direct puisque tant par le fond que par la forme son écriture est facilement compréhensible.

On y sent clairement le désir de communiquer avec ses lecteurs ; Françoise Pariente Ichou nous propose même de lui faire connaître nos favoris parmi ses livrets et ses poèmes. Elle prend aussi le soin d’expliquer parfois en italique à la fin d’une composition ce qui l’a inspirée ou bien ce qu’elle souhaitait exprimer. C’est une approche que j’ai aimé puisqu’elle créé ainsi un lien particulier avec le lecteur.

Elle commence aussi par se présenter et explique le drame personnel qui l’a conduite à se mettre à la poésie. Simplement et sans verser dans le pathos.

Le receuil est composé de 15 livrets de 4 poèmes chacun, soit 90 textes en vers bien rangés et classés avec méthode.

Pour ma part j’ai été davantage touché par les envolées un peu plus déjantées et sans doute plus intimes, les textes où l’auteure s’est mise davantage à nu, s’est livrée avec moins de retenue, nous livrant plus pleinement ses sentiments profonds.

Je crois que le style gagnerait à abandonner un peu cette retenue politiquement correcte, conformiste, peut-être des compositions en prose viendraient-elles donner un relief particulier qui agrémenterait certainement la prochaine parution de Françoise Pariente Ichou.

Cependant je vous invite à ne pas attendre davantage et à faire connaissance dès à présent avec ce Gentleman en livret.

Gentleman en livret Le voyage intérieur
Editions Société des écrivains

L’auteure :
Françoise Pariente Ichou est née à Paris en 1956.


Categories: Poésie

About Christophe

Lecteur mais aussi (plus modestement) auteur, je vous invite à découvrir mon nouveau livre "Chroniques boulangères réalistes et utiles, Tome 2 : M. Menthol et les rongeurs" dont des extraits gratuits sont disponibles sur ce site.

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter