1489, première année de l’ère Entoku. Le Japon est ravagé par les guerres intestines. Les seigneurs s’entre-déchirent, complotent les uns contre les autres, des villages sont en ruines… Et dans ce contexte sanglant ont lieu d’étranges assassinats.

Des samurais désargentés sont retrouvés morts, des feuillets du Sûtra du Lotus enfoncés dans la gorge.

L’ancien shôgun sent qu’il ne s’agit pas d’une simple rivalité entre clans. Il demande à Ryôsaku, officier de police expérimenté, d’enquêter. Ce dernier accepte.

Armé seulement de son petit marteau de bois, son marteau à sagesse, il se lance sur les traces de ces mystérieux meurtriers avec trois adolescents. Kaoru, Keiji et Sôzô. Tous trois maîtrisent l’art du sabre et ont pour mission de protéger l’officier.

Ensemble, ils vont s’enfoncer dans des ténèbres dont ils ne soupçonnaient pas la profondeur…

Ce livre est une merveille.

Son cadre est raffiné, fascinant et décrit avec justesse. Chaque élément ou terme potentiellement inconnu des Occidentaux que nous sommes est expliqué avec clarté.

Les personnages sont détaillés, approfondis, chacun a son histoire et il est impossible de ne pas s’attacher aux quatre héros.

L’intrigue est sombre, ingénieusement menée, les indices sont dévoilés un à un.

L’écriture est fluide, naturelle, prenante. L’usage du présent de l’indicatif y participe grandement.

Aurais-je laissé paraître qu’il s’agit de mon livre préféré ?

Le deuxième tome est Le Shôgun de l’Ombre.

Fleurs de dragon, Jérôme Noirez

Gulf Stream Editeur

L’auteur :  Jérôme Noirez écrit des roman pour adultes et pour la jeunesse. Avec Fleurs de dragon, il a obtenu le prix Les mordus du polar 2009.

Categories: Jeunesse, Passion, Roman

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter