La famille Mercier est à l’arrêt de puis quatre ans, depuis que Jeanne, la cadette, est plongée dans le coma à la suite d’un accident de voiture.

Gilbert, le père, est un chef d’entreprise qui gère les relations humaines comme il gère ses affaires, de manière autoritaire. Micheline, sa femme, subit cette autorité au quotidien. Elle est restée à la maison pour élever ses deux filles et passe maintenant le plus clair de son temps au chevet de Jeanne. L’aînée, Charlotte, aide son compagnon dans le restaurant qu’ils ont ouvert deux années auparavant mais qui tarde à trouver son rythme de croisière. Jérôme, enfin, le mari de Jeanne, consacre sa vie à son métier de comédien. Sa vie sentimentale est au point mort depuis l’accident de sa femme.
Quand le Professeur qui s’occupe de Jeanne convoque la famille, c’est certainement d’euthanasie qu’il va vouloir leur parler. La jeune femme est en vie grâce aux machines, après quatre ans les chances de réveil sont plus qu’hypothétiques.

A partir de là, les vernis vont commencer à se fendiller, petit à petit. C’est dans les crises que les personnalités se révèlent et la crise va être bien plus profonde que prévue. Entre convictions religieuses, intérêts personnels, mensonges, omissions et secrets bien gardés, l’ambiance familiale va se gâter au fil des actes et des paroles de chacun. Et une fois que le ver est dans le fruit…
C’est dans la description des émotions et de la psychologie des personnages que le livre tire toute sa saveur. L’auteure nous fait partager les tourments et les réactions de chacun à la lueur de leur état d’esprit du moment. Chaque petite décision en entraîne une autre, qui rend la situation à la fois inextricable puis inéluctable.

Malgré tous les déchirements, il s’agit pourtant bien d’une histoire de cœur. Si, si, je vous assure…

Et les vivants autour, Barbara Abel
Belfond

L’auteure :
Barbara Abel est né en 1969 à Bruxelles

Categories: Thriller

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter