Alors qu’il est dans le métro de New-York, Jack Reacher remarque une femme dont le comportement lui semble étrange. Si on suit les onze points établis par le Mossad (les services secrets israéliens), elle a tout d’une candidate à l’attentat suicide. Jack connait ces critères. Grâce à son sens de l’observation et son expérience du terrain il va rapidement analyser la situation et tenter d’entrer en contact avec elle. Se sentant repérée elle commet l’irréparable.

Jack, héros récurrent de Lee Child, va rapidement avoir à ses trousses pas mal de monde qui semblent tous rechercher la même chose, un objet qui lui aurait été remis par Susan Mark, la supposée terroriste. Il s’agit de gens plus ou moins louches, appartenant aux services secrets américains, à la police de New-York ou encore à des réseaux terroristes. Le seul problème, c’est que personne ne se présente à Jack, pas une plaque ou une carte de visite. Et ça, ça l’énerve.

Jack Reacher est le genre de type qu’il vaut mieux ne pas se mettre à dos. Fils de militaire et ancien soldat lui-même, il connait tout des techniques de combat, quel que soit le terrain, des armes et de la tactique militaire. Doté d’un physique hors norme, il a en plus une capacité d’analyse et une clairvoyance qui font le sel de ses aventures. En effet, il décortique pour nous chaque situation, nous expliquant toutes les options qui s’offrent à lui. Et il faut dire que c’est assez savoureux. Avant une bagarre, la description de ce qui va se passer en fonction de ce que Jack connait nous donne tout des forces et faiblesses en présence. Il en va de même pour les questions qu’ils pose pour avoir des informations.

Mais heureusement pour nous, il se trompe de temps de temps, se mettant dans des situations impossibles mais dont il se sort avec brio, même si parfois ça peut sembler un peu gros.
Mais ça ne gâche absolument pas le plaisir de suivre les aventures de ce type qui n’a pas d’attache et qui connait tous les trucs pour se débrouiller en milieu urbain. C’est un solitaire qu’on se délecte à suivre, sorte de mélange de muscles et cerveau, entre Dirty Harry et Sherlock Holmes.

Voila donc un style polar solide et efficace, qui donne envie de continuer à découvrir Jack Reacher.

Elle savait, Lee Child
Le Livre de Poche

L’auteur :
Lee Child est né en 1954 à Coventry

Categories: Policier

1 réponse actuellement.

  1. Malcolm J. dit :

    Présentation pertinente et honnête !

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter