Le nouveau et très attendu roman d’Agnès Ledig est la suite de « On regrettera plus tard », sorti en 2016. On retrouve donc les personnages du village de Solbach en Alsace (dans le Bas-Rhin et pas dans les Vosges comme on peut le lire parfois. Même si les Vosges sont présentes, les montagnes pas le département. Mais halte à la géographie !) : Valentine, son grand-père adoptif Gustave, son ami Gaël et Eric et sa fille Anna-Nina, toujours en roulotte. En roulotte mais de retour pour la rentrée scolaire après deux mois sur la route. Eric pense que sa fille a besoin de se poser et l‘école du village offre tous les gages de stabilité avec les enseignants que sont Gaël et bien entendu Valentine, qui ne laisse pas le papa indifférent. Mais à quel point ? C’est une des grandes questions, le couple formé par Valentine et Eric en est à ses balbutiements. Les deux solitudes vont-elles pouvoir s’entendre et former un couple ? Physiquement tout va bien, c’est déjà un bon point d’entente. Sauf que Valentine va faire une rencontre fortuite qui va mettre à mal sa libido et qui va enflammer son imagination. Voilà pour le début de l’histoire.

Par rapport au roman précédent où les vies sont chamboulées par l’apparition soudaine d’Eric et de sa fille, celui-ci propose de voir comment le quotidien va s’ajuster à tout ce chambardement.
Agnès Ledig s’applique à montrer que cela se déroule lentement, choix après choix, une décision après l’autre qui entraine la suite. A l’image des kilos en trop dont Gaël décide de se délester : ils ne sont pas apparus en un jour, ils ne fondront pas d’un coup non plus. Leur présence à des raisons et des conséquences, leur disparition aussi.

Tout est en construction : une cabane dans un arbre pour Gustave et Anna-Nina (et Sébastien, un nouveau personnage) une cave aménagée qui scelle la complicité entre Eric et Gaël, le couple entre Valentine et Eric. Il y a des élastiques entre eux, comme le dit si joliment l’auteur.
Il y a quelques surprises qu’il vous faudra découvrir, dont, sans en dire plus, un volet paranormal inattendu.

On retrouve ce qu’aime particulièrement l’auteur, ces familles non pas recomposées, mais juste composées, une bande de gens qui se trouvent et qui s’aiment et qui font de leur mieux pour s’adapter aux autres et aux aléas de la vie.
Qui ont comme objectif de vivre l’instant et de faire leur part.

De tes nouvelles, Agnès Ledig
Albin Michel

Categories: Passion

2 réponses actuellement.

  1. Rougier dit :

    Je suis tellement impatiente de commencer ce livre. Encore de belles heures de lecture en perspective … Merci Agnès ❤

  2. Jeanne dit :

    Ton résumé me donne bien envie de le lancer dans cette lecture !


*Champ obligatoire
CommentLuv Enabled
  • Facebook
  • Twitter