De la part de grand-père, Nicole

Ecrit par Confinement printemps 2020 Pas encore de commentaire

Pendant cette période inédite et très particulière de confinement, nous vous proposons de découvrir des témoignages de personnes de tous horizons. C’est une façon de partager ce moment singulier -et quelque peu effrayant- pour découvrir comment chacun le vit à sa façon. Bon courage à tous, prenez soin de vous !

Ma Lili jolie,

Tu vas m’apporter des provisions tout à l’heure et les poser devant ma porte. Tu y trouveras aussi cette lettre ; et oui, j’ai envie de t’écrire, le coucou que nous nous faisons quand entrebâille la porte et que tu es déjà dans l’escalier ne me suffit pas ! Sais-tu ce que j’ai entendu ce matin sur France Inter ? Dans les familles dysfonctionnelles, les enfants ne sont plus protégés et risquent des violences. Ils ne peuvent plus appeler le numéro dédié et les maîtres ne peuvent plus faire de signalement. Alors ils écrivent et jettent la lettre par la fenêtre avec sur l’enveloppe le nom de leur école et leur nom. Promets- moi, si tu trouves une de ces enveloppes, de la porter au service qui s’occupe des maltraitances. Je ne peux supporter qu’on s’en prenne aux enfants !

Aujourd’hui, je me suis fait beau. Je me suis rasé, j’ai réussi à nouer une cravate, une belle cravate d’un club de rugby du Pays de Galles. Tu te souviens de ma collection de cravates ?
Comme tu aimais farfouiller dans leurs boîtes et de moquer ! « Quelle horreur ! Grand-père ! Elles sont très moches ! Tu allais au boulot avec ça ? » Et oui, j’allais au boulot avec ça et j’étais le plus beau ! Je ne t’ai jamais dit combien je détestais des pull informes ou tes jeans troués……. Chacun son truc !

Dis-moi ma belle, quand tout sera fini, tu pourras m’aider à ranger le « fourezytou » ? J’y ai fait une incursion mais cela m’a fait peur. Mais attention, on ne jette pas tout !

Petite Lili, prends soin de toi, je t’aime et je t’embrasse.

Grand-père

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter