Ce livre recueille le témoignage d’un Navy SEAL (Sea, Earth And Land), la force spéciale de la marine américaine. Elle a été crée dans les années 80 après l’échec de la mission Eagle Claw qui devait libérer les otages de l’ambassade américaine à Téhéran. Ce fut un fiasco dû à un commandement dispersé, un préparation trop complexe et pas mal de malchance qui a coûté la vie a plusieurs soldats américains et la réélection à la présidence pour Jimmy Carter.

Mark Owen (un pseudonyme pour préserver son identité) a fait partie du commando qui a été envoyé au Pakistan pour neutraliser le leader d’Al-Qaïda, Oussamam Ben Laden. En fait plus qu’un SEAL, c’est un membre de l’unité d’élite des SEAL, la crême de la crême : le Team 6 ou DEVGRU (United States Naval Special Walfare Development Group).

Le témoignage débute avec le début de l’assaut sur la propriété d’OBL à Abbottabad au Pakistan, alors que l’hélicoptère du groupe qui devait descendre sur le toit n’arrive pas à tenir sa position stationnaire. Le Black Hawk se dirige vers le sol, le crash est tout proche…

Pour ma part je ne connaissais pas les circonstances de cette intervention, je n’avais en tête que les quelques photos d’Obama et de ses conseillers dans la situation room, suivant les événements en direct.
Le déroulement de l’opération est impressionnant de bout en bout, et  même si on connait le résultat final, le suspens est total.
Avant cela nous suivons le parcours de ce soldat, Mark Owen, né en Alaska et qui a toujours voulu faire partie de ces troupes d’élite. Nous découvrons le parcours hyper sélectif qui va lui permettre d’accéder à l’unité ou sont regroupés les meilleurs. Il est spécialiste dans tous les domaines : nage de combat, parachutisme, tir…
Pendant douze ans il va effectuer des centaines de missions, avec des rotations en Irak et en Afghanistan, toujours en alerte ou à l’entrainement. Chaque attentat, coup d’Etat ou prise d’otages peut l’envoyer à l’autre bout de la planète sur un point chaud, sur les missions les plus extrêmes et les plus dangereuses.

C’est une plongée à la fois dans l’univers des ces SEAL (qui considèrent qu’être deuxième c’est être le premier a avoir échoué), et cette nuit où ils ont abattu OBL, quasiment 10 ans après les attentats du 11 septembre. C’est très réaliste et très impressionnant, le titre du bouquin n’est pas usurpé, nous sommes bien au cœur de l’action.

Ce jour là, au cœur du commando qui a tué Ben Laden, Mark Owen et Kevin Maurer
Points

Les auteurs :

Mark Owen est un ancien du Team 6. Il a participé à des centaines de missions avec les SEAL.
Kevin Maurer a couvert en tant que journaliste les opérations des Forces Spéciales pendant neuf ans.

Categories: Historique, Témoignage

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter