Habitué à m’exprimer sur des livres et pas sur des bandes dessinées, j’espère trouver les mots qu’il faut pour vous faire apprécier cette série intitulée Airborne 44. Plus exactement les deux premiers de la série, je n’ai pas encore lu les suivants, ce qui ne va sans doute pas tarder. Je ne m’attarde pas trop sur le graphisme en lui-même. Le dessin en BD, on aime ou on n’aime pas me semble-t-il. Pour ma part je le trouve très en accord avec le sujet, réaliste et juste.
Comme son nom l’indique, ce livre parle de parachutistes américains (de la 82ème aéroportée pour les puristes) pendant la seconde guerre mondiale. Philippe Jarbinet a demandé à Philippe Gillain, conservateur d’un musée consacré à la bataille des Ardennes, de le conseiller afin d’être le plus proche de la réalité dans la réalisation des uniformes et des armes. Il semble que le pari de l’authenticité soit parfaitement réussi dans les détails des dessins des soldats, Américains ou Allemands. Ça semble être la moindre des choses mais tout le monde ne se donne certainement ce mal.
Le scénario est très habile car dans ces deux épisodes sont abordés beaucoup d’épisodes liés au conflit, tout en restant très clair dans le déroulement de l’histoire : les « malgré-nous », les Einsatzgruppen à l’est, les désertions, la traque aux juifs…
Et puis les SS semblent avoir une mission bien précise et ils sont prêts à tout pour la réussir.
Il y a un petit air « Band of brothers » qui ressort des deux exemplaires. On y retrouve les mêmes drames, la même solidarité et malgré tout l’humour y est tout de même très présent. Il n’y a pas de héros à la détente facile et précise qui liquide l’ennemi et sauve tout le monde, mais des actes et des réactions humaines : « il n’y a que dans les comics que les héros font bien leur boulot. Nous, on n’est que des ploucs qui font le leur en essayant de rester en vie… ». Les soldats se posent aussi la question de leur engagement dans cette guerre, loin de chez eux.
La fin du second tome pourrait laisser penser que c’est la fin de l’histoire si on ne sait pas qu’il y a une suite. A suivre donc au prochain épisode.

Airborne 44, Philippe Jarbinet
Casterman

Tome 1 – Là où tombent les hommes
Tome 2 – Demain sera sans nous

L’auteur :
Philippe Jarbinet est né en 1965 à Liège (Belgique). Il est dessinateur et scénariste

Categories: BD

1 réponse actuellement.

  1. [...] "undefined"){ addthis_share = [];}Contrairement à ce que j’avais pu supposer en lisant les tomes 1 et 2, les numéros suivant ne sont pas la suite des deux premiers. Ce qui est plutôt pas mal car avec [...]

You must be logged in to post a comment.

  • Facebook
  • Twitter